Soul Kitchen

Soul Kitchen, la cerise de Fatih Akin

Après les sombres Head on (2004, Ours d’Or à Berlin) et De l’autre côté (2007), Fatih Akin, jeune réalisateur allemand d’origine turque, s’accorde une pause comédie inédite et réussie avec Soul Kitchen. Le film a reçu le Grand prix du jury de la 66e Mostra de Venise en 2009.

Zinos (à gauche) doit embaucher son frère Ilias (à droite) dans son restaurant pour que celui-ci puisse sortir de prison.

Au menu, poisson pané et frites surgelées. La fumée embaume le vieux hangar désaffecté. Plus d’assiettes en porcelaine : elles ont explosé dans le vieux lave-vaisselle. Tant pis, les soupières de grand-mère feront l’affaire.

Le rideau se lève sur des fourneaux crasseux, un jeune cuistot plus bedonnant que gourmet… Zinos a tout investi pour ouvrir son Soul Kitchen (“cuisine de l’âme”). Lire la suite

Publicités